Qualite des produits
La base de la base. Comme on mange peu transforme (cf categorie 3), on sent le gout de ce qu’on mange (pour rappel, la transformation, c’est quand une brochette de businessmen de chez Danone ou autre groupe agro-alimentaire decide de recycler des stocks jusqu’alors inutilisables d’enzymes, de graisses ou d’ecailles de poisson pour en faire du Kiri ou du surimi). Par bon restaurant, j’entends donc – pour commencer – une maison qui utilise son temps pour se fournir en produits de qualite plutot qu’a rehausser le gout de produits industriels qui, de gout, n’ont que la publicite sur l’emballage.

Inspiration du cuisinier
S’il fallait ne servir aux gens que ce qu’ils veulent, ce serait simple : des frites, un morceau de viande (rouge) et un gateau au chocolat coulant pour le reste de leurs jours (vous me direz, a ce rythme-la, il n’y en a pas pour si longtemps).

Par “ cuisine inspiree ” j’entends quelqu’un qui sait tirer le meilleur de la culture gastronomique et de la production de son pays pour rediger une carte simple, claire et bien presentee a base d’aliments qui ne vous donneront pas l’air d’un plouc une fois attable derriere. Le tzasiki etant, a ces fins, preferable a la moussaka, fut-elle bonne.

Style
L’endroit doit avoir du style. Alors la definition du style, on pourrait en parler jusqu’au lever du soleil, mais disons pour simplifier qu’un endroit reflete la personnalite de son proprietaire (comme votre appartement, par exemple…) et qu’en consequence il vaut mieux que le proprietaire en question porte un minimum d’interet a ce qui vous touche et que vous appreciez.

A titre personnel, comme disent les journalistes, je prefere des meubles chines (et donc depareilles) a une batterie de chaises, tables et lampadaires assortis de cette infame imitation merisier dont est faite la plupart des meubles neufs. Bien sur, s’il s’agit d’un “pose “ pour bobos homosexuels a chien et attachees de presse facon boutique-restaurant Merci a Paris, l’effet tombe a l’eau.

Flavfood d’eau, je tape ces lignes (j’avais mis l’ordinateur et l’article de cote pendant la traversee, le bateau remuait trop) depuis une taverne sur le port d’Athenes ou j’ai evidemment commande du poisson. Les chaises sont toutes les memes et les tables en papier mais l’endroit est style neanmoins, parce qu’il n’a aucune volonte de l’etre. Juste celle de griller les poissons qui viennent juste d’etre peches, et de les servir avec du pain toaste a l’huile d’olive et du vin blanc. Il y a aussi au fond, qui mange des sardines, un vieux grec avec la barbe et les sourcils de Poseidon. Vraiment, l’endroit a du style.

Voila pour moi, en deux mots comme en trois, ce qui fait un bon restaurant. Definition hautement subjective j’en conviens, mais comme j’ecris cet article tout seul je n’ai personne pour debattre alors nous dirons qu’il en est ainsi. Ce qui nous amene a la question suivante.